Des dysfonctionnements dans la gestion de la paie depuis quelques mois ? Et si la paie était externalisée ?

05 Juil. 2021

Voici les 9 points d’alerte auxquels vous devez prêter attention. Nous avons pu constater que les clients pour lesquels notre action a été la plus impactante avaient émis certains signaux dans les mois voire les années qui précédaient leur réorganisation.

Un éclairage pour vous aider à comprendre si vous êtes également concerné. 

 

  • 1   Depuis quelques temps vous avez un gros turn over parmi vos gestionnaires

La mission des gestionnaires de paie du secteur public est particulièrement exigeante. Il s’agit d’une importante charge de travail demandant une grande maîtrise des outils et une bonne résistance au stress pour un salaire qui n’est pas toujours à la hauteur des espérances des candidats. Difficile de conserver le personnel dans ces conditions !

  • 2   Vous avez du mal à recruter des agents immédiatement opérationnels

Difficile de conserver un service constant en qualité dans ces conditions.

  • 3   Par moment, vos postes sont vacants faisant supporter la charge à ceux qui restent

Difficile de maintenir la motivation et la qualité des prestations internes.

Une fois les candidats trouvés, encore faut-il qu’ils soient les bons ! Vous devez chercher un profil qui soit le bon à ce temps T et qui correspondent aux besoins de votre équipe, puisse s’intégrer et évoluer avec cette dernière. Un déséquilibre dans la répartition des tâches au sein d’une équipe RH aura des conséquences pour tous les salariés de votre entreprise.

  • 4   Depuis que vous êtes passé en DSN, vous vous rendez compte que les paramétrages de votre logiciel n’ont pas suivi

Cet avènement a été un véritable révélateur des patchs successifs apportés aux paramétrages constituant des “bricolages” incompatibles avec la norme informatique exigée par la DSN.

La gestion de paie demande une grande maîtrise des outils car les conséquences d’un mauvais réglage peuvent prendre des mois à être réparées. N’attendez pas pour trouver quelqu’un qui vous mettra sur de bons rails et saura tenir à jour les paramètres susceptibles d’évoluer selon la législation. 

  • 5   D’ailleurs, peut-être que vos agents s’inquiètent des erreurs sur leurs bulletins de paie ce qui fait monter la tension sociale

Ces erreurs qui ne sont “que” du paramétrage peuvent créer un effet papillon aux conséquences aussi diverses qu’inattendues. Faire intervenir des professionnels expérimentés et qui feront preuve d’efficacité vous assureront une sérénité inégalée. 

  • 6   Les élus ont des réclamations des agents sur le fonctionnement du service RH
  • 7   Mais les agents du service RH sentent quant-à-eux qu’ils sont sont débordés
  • 8   Les autres dossiers (retraites, maladies, RIFSEEP etc.) sont en jachère et les piles de dossiers non traités s’accumulent
  • 9   Enfin, vous rêvez de disposer d’un service fluide et sécurisé avec des agents sereins

Votre demande n’est pas utopique ! Nous réalisons des prestations de paie pour de plus en plus de collectivités car elles doivent toutes faire face aux mêmes nouveaux défis. Les nouvelles réglementations, la mise en place de la DSN et la raréfaction des candidats sont bel et bien présentes et nous avons acquis une longue expertise pour venir nous adapter à votre contexte propre. Posez-nous vos questions via ce formulaire et nous vous recontacterons.

 

Nos autres articles

Des moments marquants / Marie-Claude Batier : ” Voir ses clients revenir de chez ses concurrents”

Des moments marquants / Marie-Claude Batier : ” Voir ses clients revenir de chez ses concurrents”

Il y a des expériences dans une carrière qui forgent la vision de votre métier et le service que vous apportez à vos clients. Marie-Claude Batier, présidente de Res Humana – société d’externalisation de paie et de RH à Lyon, n’imaginait pas que son vécu de dirigeant nourrirait autant la vision de son produit et qu’elle serait clé plus tard pour se démarquer de ses concurrents.

Marie-Claude Batier : “la gestion de paie a été très bousculée par la mise en place du chômage partiel”

Marie-Claude Batier : “la gestion de paie a été très bousculée par la mise en place du chômage partiel”

Marie-Claude Batier, la présidente de Res Humana a à nouveau accepté l’invitation du magazine Vudailleurs.com pour évoquer le sujet du chômage partiel mis en place suite à la pandémie de Covid-19 et des contrôles qui lui sont appliqués. Retrouvez l’interview en vidéo et ci-dessous.

L’urgence sanitaire à laquelle nous faisons face depuis le mois de mars – suite à la pandémie de Covid-19 – a entraîné des bouleversements dans le secteur du travail. En annonçant que l’indemnisation au titre du chômage partiel serait financée à 100%, l’État a ouvert la voie aux abus et aux fraudes.

Bonjour Marie-Claude, merci d’être avec nous. Alors concrètement, à quoi a dû faire face le gouvernement suite aux mesures de chômage partiel qu’il a mises en place? Est ce qu’il aurait pu faire autrement?