Entrepreunariat : Comment bien gérer les ressources humaines selon le stade de son développement ?

10 Juin. 2020

On reconnaît une entreprise en lancement à la multitude de nouveaux clients et de sujets à gérer. Les fondateurs sont la plupart du temps seuls et doivent multiplier les rôles dans des domaines bien éloignés de leur socle de compétences. Au début, les amis d’amis suffisent. On échange les bons procédés et cela fera l’affaire. Mais souvent on n’anticipe pas que ces personnes proches qui donnent de leur temps ne pourront nous suivre que pour une période limitée. En fait, votre entreprise aura à chaque nouvelle étape besoin de renouveler ceux qui l’entourent.

Vous vous reconnaissez dans ces paroles ? Suivez notre guide pour ne jamais être perdu dans la gestion de vos nouveaux salariés  quelle que soit la phase de développement de votre entreprise.

 

  • Démarrage : la débrouille organisée

Quel est votre produit ? Comment trouver vos premiers clients ? Votre beau-frère peut vous initier aux bases de la comptabilité et créer avec vous la société. Vous passez par une phase qui bien que technique, peut sembler identique pour la plupart des créateurs donc il existe de nombreuses ressources en ligne à suivre. Tournez vous également vers les incubateurs, les pépinières d’entreprises, les associations d’aide à la création ou encore pôle emploi et la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie). A priori, vous n’avez pas encore de salariés mais cela ne signifie pas que vous n’aurez pas besoin de collaborateurs en free-lance, à qui confier des missions.

 

  • Phase 2:

Vous devenez un professionnel. Votre objectif est de vous entourer de gens sérieux, tout en faisant comprendre à vos interlocuteurs que vous êtes encore des petits nouveaux et que vous comptez sur la bienveillance de ceux avec lesquels vous travaillez. À ce stade, vous devez commencer à trouver des partenaires qui vous suivront dans votre développement  mais capables de s’adapter à vos problématiques (et à vos moyens).

Il est inconcevable de recruter un DRH à temps plein quand vous en êtes à peine à votre premier salarié. Avant de payer des consultants en branding ou en communication, formez-vous, utilisez les ressources en ligne et apprenez à le faire vous même. Participez à des ateliers pour les niveaux avancés. Vous y rencontrerez des interlocuteurs dans votre domaine qui sentiront que vous avez travaillé votre sujet. Surtout, n’attendez pas que tout soit fait à votre place. 

Par exemple, dans notre cas chez Res Humana, nous accompagnons les entreprises dès leur installation dans toutes les problématiques de ressources humaines / pour éditer vos bulletins de paie. Nous vous mettons sur les bons rails pour la suite !

 

  • Phase 3: investissez dans vos partenaires 

Durant les deux premieres phases, vous avez récolté des conseils là où vous pouviez et vous vous en êtes bien sorti ! Mais vous avez aussi certainement remarqué à quel point cela pouvait être chronophage. En continuant de la sorte, vous augmenterez aussi votre risque d’erreur car les sujets auxquels vous devrez faire face deviendrons de plus en plus techniques. 

Vous n’avez toujours pour autant besoin d’embaucher à taux plein mais plutôt de vous faire aider par des professionnels sur certains points clés. 

Déléguez votre gestion de paie. Un bulletin de salaire bien fait peut vous apporter une sérénité sans pareil et vous assurer de bonnes relations avec vos salariés. Rassurés, ils auront confiance dans votre gestion et ne douteront pas que vous mettez tout ce qu’il faut en oeuvre pour qu’ils travaillent dans de bonnes conditions.

N’hésitez pas à confier l’intégration de vos salariés à des professionnels : déclarations auprès de la direction du travail, rédaction du contrat d’embauche correspondant à la bonne situation de votre salarié, gestion des arrêts maladie, formation professionnelle… Vous protégeant vous et votre nouvelle recrue.

Ces partenaires vous accompagneront au long de votre relation, aussi longue soit-elle ! En choisissant de confier assez tôt dans la vie de votre entreprise ces missions à des spécialistes, vous vous posez les bonnes questions et ne laissez aucun point en suspens qui pourrait plus tard vous porter préjudice. Car c’est votre rôle de chef d’entreprise, d’anticiper à la fois les bonnes nouvelles et les difficultés !

 

  • Phase 4 : internalisez ces missions par une transition douce

Votre croissance et votre modèle économique vous le permettent, il vous est maintenant nécessaire d’embaucher. Certains d’entre vous décideront de ne jamais passer ce pas mais pour d’autres, vous allez devoir vous passer au quotidien de votre partenaire préféré.

Votre relation n’est pas pour autant terminée. Celui qui vous accompagnait au jour le jour va faciliter la transition, pouvoir former la personne que vous viendrez d’intégrer. Il va aussi devenir le spécialiste des situations particulières, à consulter en cas de questions très précises. 

 

Si les compétences techniques permettent de bien exercer votre métier, maîtriser le marketing, la comptabilité et les ressources humaines vous permettront de durer.

Mais la plus grande difficulté va être de trouver votre rythme y compris durant chaque phase de croissance de votre entreprise. Ce sont des moments particulièrement sensibles puisque vous devez prendre un risque pour passer au palier supérieur, vous équiper, embaucher, avant même de récolter les fruits de votre travail.

Le bon entrepreneur est celui qui trouvera les moyens d’investir le juste niveau pour commencer à récolter des fruits et grossir de manière harmonieuse.

L’expérience est passionnante, bonne chance ! 

 

Crédits : Icône créée par Srip de Flaticon.com

Nos autres articles

Flash info: Forfait mobilité 2020

«  Le forfait mobilité durable a été mis en place par la Loi d’orientation des mobilités votée le 24 décembre 2019 et est entrée en vigueur le 1er janvier 2020.   Avec cette loi, le forfait est déterminé par l’article L 3261-3-1 du Code du travail : « L'employeur...

Prélèvement à la source en Europe : le casse-tête français

Depuis l’application du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, la France a rejoint les pays européens. En Europe la quasi-totalité des Etats ont adopté cette mesure depuis des années comme l’Allemagne qui l’a appliquée en 1926. Les critiques les plus récurrentes...

Le management de l’embauche

DE L’APPRENTISSAGE… Jadis, quand un nouveau salarié intégrait une entreprise il était supposé ne rien savoir ou presque. L’entreprise assurait dès l’embauche, une prise en charge complète de la prise de poste avec une transmission cadrée du métier et des valeurs de...

Droit social : des acomptes

Les salariés qui le demandent ont-ils droit à un acompte sur salaire ? Il faut tout d’abord distinguer l’acompte de l’avance sur salaire. Contrairement à l’avance qui s’assimile à un prêt, le salarié n’ayant pas encore accompli le travail permettant de générer une...

De la rémunération du travail

Comment faire de la rémunération un élément de cohérence par rapport à l’emploi ? La rémunération est composée de plusieurs éléments distincts : Le salaire de base qui est le montant contractuel négocié en respect du minimum prévu par la convention collective...