Flash info: Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat (prime Macron) : du nouveau !

01 Avr. 2020

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (dite « Prime Macron) a été créée fin 2018 de façon temporaire. Sa caractéristique principale était d’être exonérée de toutes charges sociales et d’impôts sur le revenu.

 

Son succès a fait qu’elle a été reconduite pour 2020 mais avec une limitation majeure : l’existence ou la mise en place d’un accord d’intéressement au moment du versement de la prime (soit avant le 30 juin 2020).

Or, dans le cadre des mesures extraordinaires liées à l’épidémie du Coronavirus (Covid-19), une ordonnance du 1er avril 2020 en a assoupli l’octroi :

– La condition d’être couvert par un accord d’intéressement est supprimée

– La date limite du versement de la prime est reportée au 31 août 2020

– Pour les entreprises qui disposent d’un accord d’intéressement, ou qui le mettent en place d’ici le 31 août 2020, le plafond de 1000 € est relevé à 2 000 €

– Un nouveau critère de modulation du montant de la prime est créé en fonction des conditions de travail liées à l’épidémie du Coronavirus (Covid-19).

Ce critère permettrait par exemple de distribuer un montant plus important aux salariés obligés de se rendre sur leur lieu de travail par rapport à ceux en télétravail.

Ce nouveau critère nécessite néanmoins un accord collectif ou une décision unilatérale de l’employeur.

 

En revanche les salariés les plus qualifiés de l’entreprise restent exclus de ce dispositif (salariés dont la rémunération excède 3 SMIC).

Nos autres articles

Décider de sa vie professionnelle, est-ce de plus en plus difficile ?

Décider de sa vie professionnelle, est-ce de plus en plus difficile ?

Avec les années, nous recherchons dans les cv des candidats des qualités qui ne sont pas traditionnelles mais qui à nos yeux valent plus que des diplômes. L’expérience nous a montré que les candidats ayant travaillé en parallèle de leurs études, disposant de...

Salariés et entreprises : quel rapport à l’emploi en 2022 ?

Salariés et entreprises : quel rapport à l’emploi en 2022 ?

Nous le voyons parmi nos clients, tous les secteurs ont du mal à recruter malgré un taux de chômage sans commune mesure. Sans compter qu'une fois en entreprise, les salariés sont prêts à démissionner de leurs CDI et d’une carrière assurée pour aller rechercher de...

Focus Res Humana : l’entreprise en télétravail en 2022 (partie 2/3)

Focus Res Humana : l’entreprise en télétravail en 2022 (partie 2/3)

Le fonctionnement hybride serait donc la solution: une partie du temps de travail à la maison, l'autre partie au bureau. Une organisation souple, dans laquelle la technologie est un facilitateur. Et si l’entreprise avait néanmoins intérêt à ce que ses salariés restent...